Histoire banque

Les origines de la banque remontent à il y a environ 3000 avant J-C. C'est en Mésopotamie que l'on retrouve les premières traces d'activités bancaires plus précisemment dans la ville d'Ur où les prêtres et les prêtresses jouaient le rôle de banquier. Ils acceptaient les dépôts d'argent et prêtaient ces derniers aux marchands et au souverain. Chez les grecs, les cités étaient indépendantes et avaient chacune leur propre monnaie. Dans cette ville, les banquiers se tenaient quotidiennement sur la place de la cité. Mais le vrai développement des activités bancaires dans l'antiquité s'est principalement effectué à Rome où les premières bases juridiques des opérations financières étaient posées.

Mais les bases de la banque moderne sont apparues au Moyen-âge avec l'apparition des changeurs de monnaie. A cette époque, différentes monnaies circulaient dans le même pays et les changeurs avaient pour rôle de changer la monnaie de ceux qui arrivaient des autres villes contre la monnaie qui est la plus utilisée dans la ville.

C'est à partir du XVIIème siècle que la naissance du papier-monnaie a conduit à la naissance des vraies banques centrales telles que la Banque d'Angleterre qui a eu pour mission de financer les États et de contrôler les émissions d'argent. C'est au XIXème siècle que les banques ont connu leur âge d'or avec une période de croissance et de stabilité. A partir de cette époque, la banque est devenue une institution financière de crédit effectuant toutes sortes d'opérations bancaires comme nous la connaissons de nos jours.

Aujourd'hui, les banques présentent aux particuliers, aux entreprises, aux associations mais aussi aux différents organismes de nombreux avantages. Elles gèrent et rémunèrent les épargnes que leurs clients leur confient avec des instruments de placement traditionnels. Certaines banques se sont aussi lancées dans de nombreuses formes d'assurances telles que l'assurance-vie et les assurances dommages. Grâce aux dépôts qu'elles détiennent, elles distribuent des crédits aux entreprises et aux particuliers. Elles fournissent également de nombreux services qui leur offrent une large part de leurs revenus.

Cependant, les banques peuvent présenter des inconvénients qui, dans la plupart du temps, ne plaisent pas trop aux clients. Souvent, dans la plupart des bureaux de banque, il faut attendre un délai assez long pour une simple opération bancaire comme une remise de chèque par exemple. Certaines banques sont aussi un peu trop méfiantes concernant les prêts bancaires. Les procédures sont parfois trop nombreuses et les accords de prêts ne sont délivrés qu'après maintes vérifications des coordonnées de l'intéressé. Aussi, avec l'expansion des réseaux de falsification qui existent partout dans le monde, les chèques bancaires ne sont plus des moyens sûrs pour effectuer des transactions. Les commerçants sont les plus ciblés par ces actes d'escroqueries. De plus, les chèques sans provision constituent un véritable fléau que rencontrent souvent de nombreuses personnes.